Protéger vos cultures du froid : quelques conseils pour les producteurs

Caldor vous conseille pour préserver vos cultures et vos installations en serres du froid

proteger vos cultures du froid

 

Cet hiver rigoureux confronte les agriculteurs à des températures négatives. Ce froid qui sévit dans toute la France, s’est intensifié cette semaine pour atteindre des températures extrêmes, jusqu’à – 14°C.

Difficile de rester serein lorsqu’on est agriculteur et que les températures oscillent entre 0°C et 2°C le jour et -5° à -15°C la nuit !

Surtout qu’à cette période de l’année, les productions de fraises et tomates sont proches d’êtres récoltées. Il est donc impératif de les protéger du gel afin de ne pas risquer de perdre toute sa production.

 

 

Nous avons recueilli les conseils des techniciens de Caldor pour répondre aux problématiques suivantes :

Comment faire pour ne pas perdre ses productions de tomates, fraises, salades ou horticoles par -15°C à l’extérieur des serres? Quelles installations pouvons-nous vous conseiller pour garder la chaleur en serre et parer à d’éventuels problèmes d’équipements?

 

Voici quelques conseils pour équiper vos serres afin d’assurer une chaleur à vos cultures :

S’équiper d’une production de chaleur dans vos serres, qui diffuse la chaleur au plus près des plantes

  • équiper dans un premier temps son installation d’une chaudière basse température couplée à un réseau de distribution de chaleur BT localisé.

chauffage localisé basse températureEn effet cette production de chaleur est avant tout une solution économique puisqu’elle produit de la chaleur à des températures entre 35 et 50°C, et diffuse de l’eau dans un réseau de tubes plastiques, placé au plus près des racines des plantes, pour leur assurer une température favorisant leur croissance. Il est inutile de chauffer tout le volume de la serre car des déperditions énergétiques se produisent par la toiture notamment.

La chaudière Caldor à condensation, récupère les calories présentes dans la combustion des fumées et la réinjecte dans la chaudière après condensation. Ainsi on récupère de l’énergie ce qu’il permet de moins consommer de combustibles (gaz naturel, propane ou fioul).

En savoir plus sur les chaudières Caldor et la basse température

  • équiper son installation par une chaudière Bi foyer, avec 2 brûleurs, en cas de panne

chaudiere caldor 2500 kwIl est plus sécuriser d’installer une chaudière Bi Foyer, qu’une monofoyer. En effet, par grand froid, ce sont parfois les brûleurs des chaudières qui peuvent présenter des défauts de fonctionnement. En cas de panne, votre chaudière est à l’arrêt. En s’équipant d’une chaudière Bi foyer pour la même puissance qu’une mono, on assure une production de chaleur minimum en cas de panne d’un appareil.

Exemple pour 10 000 m², on remplace une chaudière standard de 1200 kW par une double foyer de 2 X 550 kW.

Découvrir la gamme des chaudières Bi Foyer

 

Adapter ses équipements pour protéger vos cultures du froid

  • utiliser un brûleur mixte, gaz et fioul, pour assurer un fonctionnement optimum de la chaudière.

Ces épisodes neigeux peuvent entrainer des problèmes logistiques, notamment en approvisionnement en gaz naturel ou propane.

En installant un brûleur mixte gaz et fioul, on peut en cas de problème de gaz, raccorder son brûleur à une cuve de stockage fioul, dont le dimensionnement est calculé en fonction de la consommation et de la puissance nécessaire à la serre. Le fioul est plus facile à se procurer.

 

  • Equiper son installation de générateur d’air chaud en complément, afin d’assurer un brassage d’air chaud et d’augmenter la température d’ambiance dans la serre

generateur air chaud caldor

En complément d’une chaudière basse température on peut installer en serres des générateurs d’air chaud à air pulsé (Gaz ou fioul) pour assurer une chaleur d’ambiance. Ces générateurs peuvent diffuser la chaleur en vrac ou à travers un réseau de gaines. En les faisant fonctionner quelques semaines dans l’année, ils assurent une sécurité pour vos cultures.

 

En savoir plus sur les générateurs d’air chaud

 

 

  • Protéger vos cultures du froid en les couvrant

ecran thermiqueLes écrans thermiques sont des toiles tissées de bandes de polyester et de bandes d’aluminium. Ils assurent une fonction d’isolation l’hiver. En déployant une toile d’isolation en plafond de serre, on intercepte le rayonnement infra-rouge des plantes et du système thermosiphon vers la voûte céleste et on réduit également les pertes de chauffage par convection (mouvement d’air).  Les écrans thermiques coupent le volume de la serre. La nuit et l’hiver, ils permettent de conserver la chaleur à l’intérieur de la serre afin d’éviter une chute brutale des températures.

En savoir plus sur les écrans thermiques

couverture froid serreLes maraichers placent aussi une couverture pour protéger leurs cultures les plus sensibles. ce voilage appelé aussi p17 protège efficacement vos cultures de fraises ou en sol, du froid.

 

 

  • Autres solutions :

Certains maraichers, notamment producteur de salade en serres, ont trouvé la solution  de vaporiser leur cultures de bio-stimulant. Un mélange à base d’extraits végétaux, garanti inoffensif pour l’environnement, qui stimule les défenses des plantes. Le produit vaporisé sur les salades, leur permet de résister à des écarts de températures ou à des stress hydriques.(cf reportage France 3 Occitanie Cliquez sur ce lien pour visionner le reportage)

Par ailleurs, les serres plastiques en double paroi gonflables offriront une meilleure isolation que les serres tunnels. 

 

 

Comments are closed.